Navigation

Strong Is The New Skinny

strong-is-the-new-skinny_1.jpg

Sportive, modèle et yogi: l’Australienne Amanda Bisk a été l’une des premières à promouvoir cette tendance (photo:amandabisk.com)

Sportive, musclée, en bonne santé! Cet été, être attractive n’est pas seulement lié au poids d’une femme. Une masse musculaire décente est à nouveau considérée comme sexy. «Strong Is The New Skinny» est le nom de la nouvelle tendance et beaucoup de femmes montrent délibérément combien elles sont musclées.

Impensable il y a encore quelques années, les femmes musclées ont longtemps été considérées comme grossières et beaucoup trop masculines. Les partisanes de la génération XS voulaient tout simplement être minces. Même les plus maigres possibles, selon la devise des années 90. L’apparence en était assez malsaine et certainement pas sportive.

Avec l’essor inexorable du yoga au cours de la dernière décennie et l'’avènement de nouveaux styles de vie mettant l’accent sur la santé, l’alimentation et l’activité physique, on voit de nouveau beaucoup de femmes avec des bras bien entraînés, des cuisses musclées, des parties dorsales bien définies – et ce, dans toutes les catégories sociales: de l’étudiante de 22 ans à la mère de famille de 46 ans.

«Strong is The New Skinny», ou SITNS dans le jargon technique, est le nom de cette tendance venue des États-Unis, qui constitue chez nous, comme dans le reste du monde, l’une des activités de fitness les plus prisées. La coach sportive américaine Jennifer Cohen a écrit un best-seller portant ce titre, qu’elle a déjà vendu à plus d’un million d’exemplaires. Elle y propose des exercices expliquant aux femmes comment obtenir un corps mince mais aussi musclé grâce à une musculation, une alimentation et des unités d’endurance ciblées.

L’une des recettes secrètes consiste à s’entraîner par son propre poids corporel. C’est génial! On n’a donc besoin d’aucune salle de fitness et d’aucun appareil, et les exercices sont simples et conviennent également aux débutantes. Il est évident que l’on n’obtient toutefois pas l’apparence d’Amanda Bisk après huit semaines. Mais la patience vient à bout de tout. Essayez donc aussi cette méthode et commencez lentement mais sûrement à renforcer votre corps et à définir vos muscles. Il vous suffit de vous exercer seulement 10 minutes tous les deux jours pour faire de gros progrès et voir les premiers résultats.

P.-S.: et avant de fermer cette page et de vous dire: «Bon, de toute façon, je n’y arriverai pas, ça n’est pas pour moi... » Faites un effort, donnez-vous un peu de temps et restez motivée. Et pourquoi: même moi j’ai réussi! Grâce, entre autres, à un entraînement efficace par mon propre poids, j’ai perdu presque 18 kg en m’exerçant l’année dernière. Ça marche, croyez-moi! Si vous voulez obtenir plus de conseils, posez votre question sur la ligne de commentaires ci-dessous. C’est parti!


Entraînement par son propre poids pour tous

Les règles suivantes s’appliquent pour chaque entraînement:

1. Échauffement

Au moins 5 minutes. Par exemple, avec un expert du propre poids, Mark Lauren (ouvrage conseillé: «Fit ohne Geräte – für Frauen» [Maintenir sa forme sans appareil – pour les femmes])

2. Faites tous les exercices 30 secondes chacun 

Si vous trouvez cela trop difficile, réduisez la durée au début à 15 secondes par exercice. Vous n’avez pas à avoir mauvaise conscience, en faire moins est mieux que ne rien faire. Faites toujours une pause d’une minute à la fin d’une série complète seulement (lorsque tous les exercices ont été effectués). Répétez les séries 1 à 3 fois.

3. Restez motivée et faites durer le plaisir

L’ambition est une bonne chose, mais elle a ses limites. N’oubliez jamais de respirer et faites les exercices correctement, même si vous devez ralentir le rythme. Si quelque chose vous fait mal, arrêtez l’entraînement. Toutefois, les courbatures du lendemain sont normales.

4. N’oubliez pas l’exercice de récupération Étirez tous les muscles sollicités pendant au moins 5 minutes.

5. Ne recommencez l’entraînement que le surlendemain Ménagez votre corps pendant les jours de pause et remerciez-le de tout ce qu’il fait pour vous. 

 

L'entraînement

1er exercice 

Mettez-vous debout. Levez un pied à hauteur du genou et reposez-le, puis faites de même avec l’autre pied. Les bras accompagnent les mouvements.

strong-is-the-new-skinny_2.jpg

2e exercice               

Mettez-vous debout. En faisant un pas en avant, venez toucher le sol avec le genou gauche, puis avec le droit (posez une serviette au sol ou faites l’exercice sur une natte de yoga).

strong-is-the-new-skinny_3.jpg

3e exercice                           

Mettez-vous en position de pompe. Contractez les muscles de l’abdomen en faisant attention de ne pas creuser le dos au niveau des lombaires. Tournez le haut du corps latéralement, levez la main en l’air puis revenez en position de pompe. Changez de côté au bout de 3 fois.

strong-is-the-new-skinny_4.jpg

4e exercice

Positionnez-vous comme une planche latérale, contractez les muscles de l’abdomen, soulevez votre bassin et tenez pendant 15 secondes. Changez ensuite de côté.

strong-is-the-new-skinny_5.jpg

5e exercice 

Faites l’épouvantail pendant 30 secondes.

strong-is-the-new-skinny_6.jpg

6e exercice 

Adossez-vous à un mur ou à un arbre avec les jambes pliées, croisez les bras ou posez-les sur les genoux et respirez proooooofondément.

strong-is-the-new-skinny_7.jpg

7e exercice 

Il s’agit là de pompes classiques que l’on peut également faire sur les genoux. L’important est de les faire avec précision. Essayez de toucher le sol avec votre nez.

strong-is-the-new-skinny_8.jpg

8e exercice 

Allongez-vous sur la natte de yoga ou sur une serviette et pliez vos jambes. Coincez vos pieds quelque part et faites correctement vos flexions abdominales.

strong-is-the-new-skinny_9.jpg

Images: fitwirr.com et popsugar.com


Martina de l’équipe Migros Beauty, publié le 24.03.2017