Navigation

Pile-poil!

aufs-maennerhaar-genau.jpg

Texte: LaBelle – Le magazine Migros du bien-être et de la beauté, Illustration: GettyImages

Prendre soin de soi n’est pas l’apanage des femmes! L’homme moderne veut, lui aussi, une peau bien nettoyée, nourrie et soignée. Et des poils impeccablement coupés.

Les hommes ont, eux aussi, tout à gagner à investir dans leur apparence. L’idéal est de se consacrer tout d’abord aux cheveux et aux poils corporels, car c’est à cela qu’on reconnaît tout de suite un homme stylé et élégant.

Bien entendu, les hommes veulent avoir belle allure, mais ne surtout pas donner l’impression d’avoir levé le petit doigt pour atteindre ce résultat. Malheureusement, quelques efforts sont malgré tout nécessaires. Une belle apparence ne tombe pas du ciel! Tout homme d’expérience sait que les poils ont la vilaine habitude de pousser au mauvais endroit, et ce la vie durant. Ainsi, le jeune homme se retrouve souvent avec une chevelure de sauvageon, alors qu’il ne souhaite qu’une chose: une barbe ou des poils sur le torse. Une fois la barbe bien installée, c’est le crâne qui commence lentement à se dégarnir. Et à partir de la quarantaine, les poils ne poussent plus qu’aux endroits les plus indésirables: dans les oreilles, au-dessus des yeux, dans le nez et sur le ventre. Et sur la tête? Plus rien!

Un homme qui veut véhiculer une apparence soignée misera sur l’entretien de ses cheveux, mais aussi de sa barbe et de ses poils corporels. Un peu de cire, un gel ou une huile aux propriétés soignantes donneront aux cheveux une belle brillance subtile. Les experts reconnaissent également à la ligne de la nuque ou au contour des oreilles à quand remonte la dernière visite chez le coiffeur. De même, les sourcils doivent être légèrement coupés de temps en temps. Les épiler serait un peu exagéré – sauf dans les cas extrêmes de monosourcil par exemple. Le même principe vaut pour la barbe: si une barbe de quelques jours a aujourd’hui la cote, il importe de trouver le bon équilibre entre aspect soigné et négligé en rasant régulièrement la ligne du cou ainsi que le contour des pommettes.

Tournons-nous maintenant vers les poils corporels. Inutile de se raser les aisselles, mais il faut malgré tout couper les touffes de poils qui s’y forment. Même règle pour le torse et le ventre: personne n’a dit qu’il fallait ressembler à une anguille, mais veiller à égaliser les longueurs est le strict minimum. Ce principe vaut aussi pour la zone comprise entre la taille et les orteils! C’est dans les moments où l’on se retrouve en tenue d’Adam que l’on comprend tout le sens de ces quelques mesures préventives. Ajoutons que rien n’est plus disgracieux qu’un dos et un postérieur poilus. Pour se débarrasser de cette toison indésirable, une visite en institut est la solution la plus efficace.

Une fois cheveux et poils domptés, quelques gestes simples suffiront pour une apparence impeccable: chaque jour un peu de crème pour le visage et les mains, quelques effluves d’eau de Cologne (de senteur fraîche et pas trop forte) et des ongles des mains et des pieds toujours propres et coupés.


La Belle de l’équipe Migros Beauty, publié le 16.11.2016