Navigation

Merci de votre écoute

danke-fuers-zuhoeren_1.jpg

Même avec de la musique forte et des piercings, elles sont là pour moi: mes oreilles.

Mes oreilles sont souples comme du caoutchouc, je peux facilement les enrouler comme un dürüm et elles n’existent qu’en format XXL. Ce pourquoi je dis toutefois merci.

Les écouteurs In-Ear normaux ne vous conviennent pas. Ils tombent tout seuls. Mais je vous pardonne. Personne n’est parfait, donc pourquoi devriez-vous le devenir? Peut-être rejetez-vous tout simplement les écouteurs, car j’ai appuyé un peu trop souvent sur le signe plus de la commande de volume. Qui l’aurait pensé. De cette manière, vous protégez au moins mon ouïe. Je vous en remercie.

Même le pistolet de piercing auquel je vous ai exposées pour le culte de mon corps ne vous a pas fait fuir. Vous m’avez seulement un peu boudée. Cicatrisations et compagnie. Mais heureusement, vous avez évité les infections graves. Vous avez voulu le savoir seulement une fois. À quoi ressemble une otite moyenne? Apparemment, vous n’avez pas aimé. Depuis, les douleurs m’ont été épargnées. Je vous en remercie.

danke-fuers-zuhoeren_2.jpg

Je peux facilement les enrouler comme un dürüm.

Mais j’ai toutefois dû supporter quelques années difficiles avec vous, mes deux coquines. «Flumserberg», c’est le surnom que l’on m’avait donné en raison de votre présence surdimensionnée. Mais cela n’a pas duré longtemps, seulement jusqu’à ce que notre classe se détourne à nouveau du camp de ski facultatif dans la station du même nom. Et pourtant, vous m’avez toutes deux soutenue. Je vous en remercie.

Même en matière de langage corporel, vous êtes entièrement présentes. Si je donne une conférence, vous décidez spontanément pour moi de signaler clairement et distinctement à toute la salle de conférence: Hé, regardez tous là, quel comportement crispé! Rouge écarlate, difficile à manquer. Et pourtant, les gens sont tellement distraits par ce panneau d’avertissement optique qu’ils ne portent pas leur attention sur ma présentation. Cela me convient, car je n’ai pas à me poser de questions auxquelles je n’ai pas de réponses de toute façon. Je vous en remercie.

danke-fuers-zuhoeren_3.jpg

En hiver, je vous cache sous un épais bandeau. Vous ne vous plaignez pas, ou peut-être que je ne l’entends pas. Je vous en remercie aussi.

Ah oui, merci de votre écoute.

À votre avis, quelle partie du corps mérite-t-elle un grand merci? Donnez-nous votre réponse et gagnez une journée beauté sur https://beauty.migros.ch/fr/concours.html

 


Natalie de l’équipe Migros Beauty, publié le 17.05.2017